Homélie par le pasteur Claude Fuchs pour la fête de l’Épiphanie, 6 janvier 2019

Homélie par le pasteur Claude Fuchs pour la fête de l’Épiphanie, 6 janvier 2019

Sous la conduite d’une nouvelle et brillante étoile, ils étaient venus de pays lointains pour adorer le roi nouveau-né qu’elle annonçait. Des « μάγοι », nous dit le texte grec : des mages donc et non des rois, des « magiciens », astrologues sans doute, des experts en tous cas d’une science et d’une religion païenne dont la tradition biblique à maintes reprises nous met en garde.