Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/clients/0a8e70a9e984dbb1c5f2cbde90b5d657/web/new/wp-content/plugins/jetpack/modules/carousel/jetpack-carousel.php on line 832

Dans notre lettre de nouvelles pour 2020 sr Gesine dit :

“Le confinement nous a plongées dans un arrêt total : arrêt de l’accueil, arrêt de nos projets, arrêt de pouvoir planifier quoi que ce soit. Comme tout le monde nous nous trouvions soudain face à l’inconnu. « Arrêtez ! Sachez que moi je suis Dieu » est l’invitation que Dieu adresse à l’humanité dans le psaume 46. Est-ce que cela n’était pas l’enjeu de ce temps ? Transformer un arrêt forcé, subi, en un temps qui. L’espère, qui L’attend, et qui nous appelle à demeurer dans son amour ? L’inconnu devient alors berceau du neuf, chose difficile si la confrontation avec la fragilité, l’imprévisibilité de toute vie fait monter des angoisses existentielles.”

Nous ne nous sommes pas imaginées que l’année 2021 allait commencer avec un arrêt encore plus grand !

La citation de sr Anne-Emmanuelle reste également en actualité :

« Il y a une attitude à développer de l’expérience du Covid 19 : celle du non-savoir. Le temps ne nous appartient pas, n’est pas en nos mains. Cela implique de recevoir d’abord, de s’ouvrir à plus grand que soi, au Souffle qui emplit l’univers, qui crée avec nous. Pas besoin de faire semblant de tout savoir, d’avoir les solutions en mains à l’avance. L’attitude juste est d’accueillir la réalité comme elle est et de savoir s’ouvrir à l’inattendu qui est le propre de l’Esprit de sainteté, de Dieu. Cela veut donc dire prendre le temps d’accueillir nos limites, nos fragilités et notre vulnérabilité en vérité, sans se les cacher, pour qu’elles deviennent créatrices parce que nous les ouvrons au Souffle, parce que nous collaborons avec Dieu, vivons en alliance avec lui ».

Nous devons maintenant accueillir la réalité que la communauté est en quarantaine. Nous avons dû tout arrêter depuis le 5 janvier suite aux quelques cas positifs de Covid19 dans la communauté. Pour le moment nous ne pouvons pas nous rencontrer entre nous et malheureusement, pour nous et pour tous ceux et celles qui ont l’habitude de prier avec nous par la transmission, nous ne pouvons pas prier ensemble à la chapelle. Par conséquent il n’y a pas de prières à transmettre. Cependant nous sonnons les cloches pour les prières de midi et du soir et les sœurs prient dans leurs chambres. Même si la communion doit momentanément se vivre en silence, ceux et celles qui le souhaitent, sont les bienvenus pour prier avec nous! Peut-être que ce temps est une occasion de nourrir la prière personnelle et de vivre plus profondément encore le thème que nous avons préparé pour la semaine de l’unité des chrétiens 2021 : « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance »?

La difficulté de planification continue. Pour ouvrir la semaine de l’unité le 17 janvier une célébration d’ouverture avec la COTEC-NE était prévue dans notre chapelle. Vu la situation nous avons dû annuler cette célébration et nous le regrettons beaucoup. Pour la semaine de prière pour l’unité nous avions déjà tout préparé et les sœurs vont prier les offices dans leur chambre en suivant ce qui était prévu. Pour ceux et celles qui veulent nous rejoindre vous trouverez toute l’information ici : https://www.grandchamp.org/unite2021/semaine/. Nous espérons pouvoir transmettre quelque chose de la prière du soir à partir du lundi 18 janvier mais cela va dépendre de l’évolution de ces prochains jours. Dès que nous avons des nouvelles, cela sera indiqué sous “actualités”. Merci pour votre compréhension et vos prières quand nous essayons d’accueillir l’inconnu et la réalité telle qu’elle est. Nous nous sentons portées et nous restons en communion dans la prière.